Notre village en quelques mots et en quelques photos

Le terme de Brochon tire son origine de Villa Briscona (878) qui devient Brochun dans les écrits en 1190, avant de trouver sa forme définitive de Brochon en 1550.

 

Le patrimoine de Brochon est riche de monuments divers. Une nécropole mérovingienne découverte au XIX° siècle au Clos Dubard et au pré Maley témoigne de l'installation ancienne des hommes sur ce site.

 

  • L'abbaye de Saint Bénigne tout d'abord administre le village depuis le début du VI° siècle grâce à un don de Saint Grégoire, évêque de Langres, et ce jusqu'au début du IX° siècle.

  • Brochon possédait un hospice fondé sur l'initiative de Charlemagne pour accueillir les pauvres, les malades et les pèlerins. Cet hospice a aujourd'hui disparu.

  • Stephen Liégeard a fait construire une éolienne juste avant 1900 pour alimenter son château en eau. Elle surmonte un réservoir dans lequel, paraît-il, on pouvait circuler en barque.

  • Sur la place Jolyot de Crébillon, le promeneur curieux pourra découvrir de curieuses inscriptions sur les façades, telle que "Memento Mori dont la signification reste énigmatique.

  • L'église Saint-Symphorien fut construite au XI° siècle sur la chapelle primitive de la Sainte Trinité. De cette église romane il subsiste la base du clocher voûtée d'arêtes. La partie supérieure, en revanche date du XVIII°siècle. L'église connaît des restaurations au XIV° et au XVII° siècle. Le chœur avec ses deux travées d'ogives a été construit au XV° siècle.

  • De 1895 à 1902, Stephen Liégeard entreprend la construction d'un château prestigieux. Il confie ce projet à deux architectes : Leprince et Perreau. Les façades sont fortement inspirées par les châteaux de la Renaissance (Azay-Le-Rideau, Blois, Chambord)

© 2016 par KOM' UNIK - Ludovic MILLE. Nous contacter